AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-58%
Le deal à ne pas rater :
Promo sur les ficelles arc-en-ciel Ztringz L’Original
4.99 € 11.85 €
Voir le deal

Partagez | 
 

 JODIE ♣ S'il faut mourir, autant vivre à en crever.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jodie S. Williams


Jodie S. Williams



✖ Lettres envoyées : 34
✖ Job : U.C


JODIE ♣  S'il faut mourir, autant vivre à en crever. _
MessageSujet: JODIE ♣ S'il faut mourir, autant vivre à en crever.   JODIE ♣  S'il faut mourir, autant vivre à en crever. Icon_minitimeMar 1 Mar - 17:46

❝ Jodie Stéphane Williams ❞

JODIE ♣  S'il faut mourir, autant vivre à en crever. Skinsc10
© SKINSCAPTURES

Le mot liberté n'admet, par définition, aucune restriction.


    JODIE ♣  S'il faut mourir, autant vivre à en crever. Kaya8
    Salut toi ! Je m'appelle Jodie et j'ai à mon actif nombre petites années de folie. Je suis née le 27 juillet à Ville. En ce moment, je suis métier et/ou études ; hé ouais, c'est la classe. Je suis plutôt du genre proche de mes amis, qualité et qualité mais détrompez vous, je ne suis pas parfait(e) ; la preuve, je suis aussi lunatique, fêtarde et défaut. Je suis statut social et dans le groupe i don't love you. Ho ! J'oubliais, c'est Kaya Scodelario qui m'a prêté son joli visage.


✖ once upon a time ✖
« Naitre un soir d'orage devait surement être un signe, un signe pour me prévenir, que ma vie ne serait pas tous les jours simples. »

La définition même d'un accident est un événement aléatoire qui entraine des dommages vis-à-vis des personnes, des biens ou de l'environnement. Jodie est un accident. Vous comprendrez donc que dans le cas de la jeune femme ce n'est pas auprès des biens ou de l'environnement qu'elle a causé des soucis mais à des personnes, ses parents. Non Jodie n'était pas voulu, ses géniteurs étaient jeunes, à vrais dire ils se connaissaient depuis quelques mois : un couple sans vraiment l'être. Peut-être que s'ils avaient été matures et responsables tous ce serait bien passé mais il faut croire que le destin en avait décidé autrement. Le père de Jo se défila et quitta la ville si bien qu'elle ne le connut jamais. La mère de la petite brunette se retrouva donc seul, ayant coupé les ponts avec ses parents depuis bien longtemps. Très vite elle plongea dans une dépression.

Vous savez tous, ce qu'est un dépressif, certes tout le monde n'a peut-être pas vécut avec ce genre de personne mais vous vous faites tous de même une idée de ce que c'est, non ? Je vais vous résumer tout ça en prenant pour exemple, la mère de Jodie tient. En effet comme je le disais plus haut Marie la mère de Jodie, tomba dans une dépression, on ne la qualifiera pas de baby blues puisque celle-ci la rongea durant toute sa vie. Au début elle était plutôt « petite », la jeune femme s'occuper un minimum de son enfant, elle se nourrissait fumait acceptablement, et ne buvait pas puis avec le temps, les pleurs du bébé le manque de frique, le manque de temps, le manque de vie, les choses s'empirèrent. Alors qu'elle rêvait de sortit s'éclater avec ses amis, elle devait changer les couches de sa fille, et oui n'oublions pas qu'elle était jeune. Elle manquait cruellement d'argent et les fins de mois se faisait dur, -surtout qu'elle claquait tous son argent dans des choses inutiles-, elle organisé des fêtes chez elle alors que le bébé se trouver juste dans la pièce d'a coter .. ouais elle n'était pas mature. Nous passerons toute la partie où Jodie était bébé, n'étant vraiment pas intéressante.

Nous revoilà donc 5ans plus tard.

Une petite brunette, un sac à dos rose sur les épaules, quittait la cour de l'école tous sourire. Traversant la rue, habiter par de nombreux immeubles délavés la petite fille chantonnait une chanson qu'elle venait d'apprendre à l'école, ne faisant pas du tous attention au sinistre lieu qu'elle traversait. Elle avait l'habitude, elle savait qu'après avoir quitté la cour de son école maternelle elle n'aurait cas traversé cette allée d'immeuble pour enfin atterrir devant le sien ensuite, elle monterait les escaliers et s'arrêterait au 5ème étage, devant la porte 19, légèrement abîmée. La petite fille venait de monter les 5étages, de son immeuble très peu entretenue. Elle se retrouvait devant la porte d'entrée de son appartement, Poussant cette dernière Jodie traversa son couloir pour atterrir dans le salon, salle. Sa mère était avachie sur son canapé une bière à la main, un joint était posé dans un cendrier sur la table. « Bonjour Maman » la mère en question venait de relever la tête pour ensuite la rediriger vers la télé. S'en suivit un monologue de la petite brunette, elle lui raconta sa journée comme tous les soirs, sa mère ne décrocha pas un mot. Puis vint l'heure du diner, Marie cuisina un plat de pâte, comme très souvent, servit sa fille lui ordonna d'aller se laver puis partit s'enfermer dans sa chambre, surement pour prendre sa dose. Voilà à quoi se résumer les journées de la demoiselle.


✖ behind the screen ✖

    JODIE ♣  S'il faut mourir, autant vivre à en crever. Kaya88
    → Pseudo ; A.
    → Âge ; 15 ans
    → D'où tu sors ? PRD
    → Et tu penses quoi de LLML ? Magnifique, bien sûr !
    → C'était quoi le code ? Code du règlement.
    → Un dernier mot ?

Revenir en haut Aller en bas
 

JODIE ♣ S'il faut mourir, autant vivre à en crever.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Love, Love & More Love :: CHARACTERS & CIE :: « RACONTE-NOUS TOUT » :: Welcome to Stevenage-
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser